Accompagnement au développement d’une plateforme de médiation sociale et culturelle (Lens)

Cette courte mission vise à comprendre le projet de l’association Porte Mine, à en déceler les forces et les points de faiblesses, pour proposer des évolutions à la structure et construire une candidature à l’AMI national Fabrique de Territoires

De mai à juillet 2021 – Lens (62)

Porte Mine est une association de médiation territoriale, centrée sur des pratiques coopératives, sociales et culturelles. Elle anime deux tiers-lieux et tout un territoire entre Lens et Loos-en-Gohelle, au cœur de l’ancien bassin minier du Pas-de-Calais. Créée en 2016 par Marie Forquet, ancienne médiatrice de la scène nationale Culture Commune, le projet vise à atteindre un équilibre budgétaire progressif et à financer une action de terrain, au contact des plus défavorisés, via des recettes propres. L’association anime un lieu d’exception à Lens : l’ancienne maison de l’ingénieur de la cité minière 12-14 (classé au patrimoine mondial de l’Unesco) qu’elle a entièrement réhabilitée en café citoyen, en hôtel et en jardin partagé. Elle fait vivre également, avec le Bookkafé, un bistrot solidaire, la Maison des projets qui fait le lien entre la commune de Lens et son musée Louvre-Lens. Au-delà de ces deux espaces, Porte Mine propose des activités dans les quartiers et les villes environnantes (vacances sur l’espace public, projets artistiques, fêtes populaires, etc.) et accompagne des porteurs de projets locaux.

Après plusieurs années de travail, de construction, de montages de partenariat, de préfiguration, Porte Mine a besoin de moyens techniques et financiers pour poursuivre cet ambitieux projet social et culturel.

Pour ce faire, l’association a décidé de répondre à l’AMI « Fabrique de Territoire » portée par l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires) : une occasion de faire le point, de poser un discours sur une gouvernance et un modèle économique mais aussi de disposer d’un financement complémentaire durable (150keuros sur trois ans).

Nous tentons de poser de nouveaux mots et de nouvelles images sur l’association. Nous essayons de bâtir des dossiers efficaces, transparents, qui rendent justice à ce formidable engagement collectif dans un territoire en grande difficulté.

Journées Nationales Hébergement – CROUS

Pour le compte du CROUS de l’Académie de Créteil, conception et animation d’un séminaire autour de l’hébergement dans les CROUS de France.

Mercredi 6 et jeudi 7 juillet 2021 – Cachan (94)

En soutien de la Chaire d’enseignement et de recherche “Mutation des vies étudiantes”, fruit d’un partenariat entre l’École des Arts Décoratifs de Paris et les Crous (chaire portée par Agathe Chiron et Jean-Sébastien Lagrange)

Comment organiser une journée nationale autour de l’évolution de la vie étudiantes ? Comment faire le lien entre les paroles des usagers des CROUS de France et l’institution et ceux/celles qui y travaillent ? Qui inviter ? Qu’est-ce que le chercheur, impliqué dans cette démarche au sein de la Chaire “Mutation des vies étudiantes” doit, ou ne doit pas partager, comment impliquer les différents Crous, et tous leurs contextes, dans la réflexion. Comment permettre à une recherche en design de “faire retour” vers son terrain et, in fine, d’être réellement transformatrice ?

Il s’agissait de répondre à ces questions en imaginant et en mettant en oeuvre un format de rencontre participatif où chaque invité (directrice de Crous, directeur d’unité, salarié du Cnous, etc) puisse apprendre et contribuer à la recherche : atelier de design, écoute de podcast, contributions écrites et orales, etc.

AMO Appel à créativité pour la revalorisation de friches (Nantes)

Pour le compte de la Ville de Nantes (44) cette Assistance à Maitrise d’Ouvrage (AMO) vise à accompagner la collecte, synthèse et l’analyse de contributions citoyennes à la démarche “10 lieux à réinventer”.

De juin à novembre 2021 – Nantes (44)

En équipe, avec Jules Infante, association InterStices, et Mathilde Gallichet, illustratrice.

Suite au succès d’une première édition, la Ville de Nantes propose une deuxième édition de l’appel à créativité « 15 lieux à réinventer ». Cet appel vise à solliciter, via une démarche participative, des projets originaux pour l’investissement et l’animation d’une dizaine de friches, bâties ou non, sur le territoire communale.

Nous accompagnons la Ville spécifiquement sur l’aspect participatif de la démarche : déploiement d’une découverte des lieux pour les citoyennes et citoyens nantais, recueil de leurs impressions, envies, ressentis, animation d’atelier de travail collectif sur les intentions possibles et finalisation de cahiers d’inspiration pour chaque lieu retenu.

Le but du jeu : solliciter des projets originaux, répondant aux perceptions des usagers, riverains de ces friches urbaines.